Archives quotidiennes : 11 décembre 2011

Quai d’Orsay, Chroniques Diplomatiques

Quai d'Orsay Tome 2 « Il faut être dingue pour être un homme politique » affirme Christophe Blain, dessinateur avec Abel Lanzac au scénario, du remarquable Quai d’Orsay Chroniques diplomatiques dont le deuxième et dernier tome vient de paraître. La couverture, dans un style qui fait penser à Sempé, montre un homme trop petit face aux buildings de New-York. Ce personnage est Alexandre Taillard de Worms, Ministre des Affaires Etrangères. Il est venu à l’ONU pour convaincre de ne pas intervenir militairement au Lousdem, pays du Moyen-Orient abritant terroristes et armes de destruction massive. Dans cet album, toute ressemblance n’est pas fortuite,  Taillard de Worms incarne Dominique de Villepin et le Lousdem n’est autre que l’Irak.

Christophe Blain a le trait virevoltant et s’amuse à distordre silhouettes et visages. Il fait une peinture terriblement efficace du monde de la diplomatie et du microcosme que forme un cabinet ministériel. Une justesse de ton qui s’appuie sur Abel Lanzac, pseudo du scénariste qui fut conseiller du Dominique de Villepin Ministre des Affaires Etrangères. Et c’est précisemment à travers le regard d’un de ses conseillers, Arthur Vlaminck, que le récit s’articule. Fascination, courtisanerie, pression psychologique, asservissement…le petit théatre des hauts fonctionnaires et de leur ministre est à la fois cruel, drôle et finalement jubilatoire. Taillard de Worms est-il un fou à l’ego démesuré ou un politique à la stature d’homme d’Etat ?

Avec 110 000 exemplaires vendus, le premier tome de Quai d’Orsay fut un succès. Le tome 2 mérite au moins le même  record. Blain et Lanzac travaillent maintenant au scénario du film tiré de la série. Bertrand Tavernier en sera le réalisateur. On lui souhaite le même talent.

Francis Forget

Quai d’Orsay, Chroniques diplomatiques, Tome 2. Lanzac et Blain.

Editions Dargaud. 16,95 €.

Partagez: