Archives quotidiennes : 20 avril 2011

Kate et ses racines : les classes sociales ont la vie dure !

Pour qui n’est pas britannique, il est toujours fascinant de voir avec quel intérêt, et quelle minutie les britanniques (et plus particulièrement les Anglais) peuvent étudier les racines, d’une personnalité, en l’occurrence, d’une « presque » princesse. Récemment j’ai eu la joie de rencontrer Dickie Arbiter, c’est l’ancien conseiller de la Reine. Il a notamment été aux commandes de la communication à l’époque de Charles et Diana ; autant dire qu’il sait de quoi il parle. Il me disait, au cours d’un entretien, qu’il était lasse de voir les Anglais parler « classes sociales » vivre « classes sociales » faire référence à vos racines pour un oui ou pour un non. En un mot, attacher autant d’importance à vos origines : ce qui à mon sens est une façon de se demander si vous méritez le lieu ou les gens que vous allez fréquenter. Et l’autre jour un programme de Channel 4 m’a même un peu choqué. La bande annonce disait : « Elle sait qui elle épouse, mais lui sait-il qui il épouse ? » Sous-entendu : Kate Middleton mérite-t-elle la famille royale ? Dans le programme, l’équipe de reportage détaille avec minutie toute la « grande famille » de Mlle Middleton et là, surprise ! Mon dieu elle est apparentée avec un coiffeur et une de ses cousines fait les marchés ! En revanche son arrière grand-père lui allait à la mine ? curieusement ça c’était plutôt bien vu…comme quoi il est bien vu d’avoir un passé modeste mais pas trop quand même…
Je trouve que la Grande-Bretagne n’arrive pas à se débarrasser de cette politique de caste. Ces références sont bien souvent déplacées et se retrouvent trop fréquemment dans la société…
Jacques Cardoze

Partagez: