Le jugement en appel: Affaire Jamal al Dura / David / Weill Raynal

appel David

Trois passages me paraissent importants à relever :
La cour considère tout d’abord que l’ensemble des passages poursuivis sont diffamatoires en ce qu’ils « imputent, au moins par insinuation, à la partie civile, de s’être prêtée à une mise en scène en présentant comme consécutives à une fusillade s’étant déroulée le 30 septembre 2000, des blessures à la main droite et à la jambe gauche qui existaient déjà en 1992 pour la main et 1994 pour la jambe ».
Elle rejette ensuite les offres de preuve de la vérité en considérant que les pièces médicales israéliennes « ne permettent pas d’établir de manière parfaite, complète et corrélative aux imputations, dans leur matérialité et leur portée, que les blessures que la partie civile affirme avoir subi le 30 septembre 2000 à Netzarim sont plus anciennes et qu’elle s’était prêtée à une mise en scène, alors qu’il résulte de la traduction des propos de Jamal AL DURA sur la vidéo d’octobre 2004 que celui-ci présente sa main droite comme « mon handicap » sans prétendre qu’il serait le résultat de la fusillade de Netzarim ».
S’agissant enfin de la bonne foi, la cour a estimé que le médecin « disposait d’une base factuelle suffisante » pour « émettre des doutes sur le lien de causalité entre la fusillade de Netzarim et les blessures de la partie civile à la main droite et à la jambe gauche » et a considéré qu’en l’absence d’animosité personnelle, alors qu’il avait été « relativement prudent » dans l’expression », il pouvait bénéficier de la bonne foi en s’exprimant « dans le cadre d’une polémique sur un sujet d’actualité ».
L’arrêt ne permet donc pas à Yehuda DAVID d’affirmer que la cour a constaté des mensonges de la part d’AL DURA ; la condamnation de CWR étant fondée sur le caractère péremptoire des propos utilisés, la certitude alléguée, « l’absence de mesure et de référence à des éléments ne confortant pas la thèse du docteur DAVID, comme les documents médicaux jordaniens », ce qui montre bien que la cour n’a aucunement mis en doute les éléments de preuve apportés par Jamal AL DURA.
Partagez:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

captcha

Pour éviter les utilisations abusives des commentaires, merci de recopier les caractères ci-contre avant de valider votre commentaire.

Notifiez-moi des commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

7 réponses à Le jugement en appel: Affaire Jamal al Dura / David / Weill Raynal

  1. Victor PEREZ dit :

    Où est le reste du jugement ? Vous serait-il défavorable pour que vous ne le donniez à lire à vos lecteurs ?

  2. Steph dit :

    Dites donc Victor, vous le faites exprès ?
    Le jugement intégral est cité en lien sous le texte « appel David », juste après le titre du post et la date.

    • Charles Enderlin dit :

      Victor ne veut pas voir le texte qui dément totalement ses élucubrations.. Mais bien entendu, tenant de la thèse conspirationniste, il ne reconnaitra jamais qu’il a tort..

  3. Lepelletier dit :

    Bravo Charles… heureuse de voir rétablie la vérité !

  4. Olivier J dit :

    Courage,
    Continuez votre boulot comme vous l’avez fait jusqu’ici !

  5. guerchoun dit :

    C’est fou la solidarité des pseudo-journalistes!!!
    C’est vrai qu’ils pensent plus à leur job qu’à la déontologie!!
    Il faut faire avec.

    Mais ce pseudo journaliste « intègre » se présentera un jour devant D.!!!

    • Charles Enderlin dit :

      Albert? Vous serez là, vous aussi? de quel côté? Je suppose que le tout puissant enverra ne prendra pas position en faveur des conspirationnistes qui racontent de gros mensonges comme par exemple que des juges ont donné raison à Messiers Karsenty et David.. ALors qu’en fait ils n’ont été relaxés que sur l’exception de bonne foi!!!